Profiter de la prime de naissance de votre mutuelle santé

A quel moment intervient la mutuelle santé pour l’obtention de la prime de naissance

A la base, les femmes perçoivent dans un premier temps une gratification pour la naissance de leur enfant, versée par la caisse d’allocations familiales. La mutuelle intervient en second lieu pour offrir également ce qu’elle appelle « la prime de naissance mutuelle » qui vient en supplément de celle de la CAF. Le montant varie en fonction des clauses de la mutuelle à laquelle les femmes ont souscrit. Quoiqu’il en soit, cette participation financière a pour rôle essentiel d’aider la maman à acheter tout ce qu’il faut pour son bébé. Parfois, cet argent permet aussi de régler certains frais médicaux non remboursés concernant le bébé ou encore la maman. Beaucoup de parents attendent d’obtenir cette  » prime de naissance mutuelle » pour préparer tout simplement la chambre de leur enfant.

Que faut-il faire pour prétendre à la prime de naissance mutuelle santé ?

Avant le terme de la grossesse ou juste après l’arrivée du bébé, il suffit d’aviser sa propre mutuelle, soit par téléphone ou encore par courrier. A la suite de cette démarche, il vous est demandé de leur transmettre soit un document officiel confirmant la grossesse (certificat prénatal) ou bien une attestation justifiant la naissance de l’enfant. Ensuite et selon le fonctionnement de la mutuelle, la prime de naissance est adressée par courrier, sous forme de chèque bancaire ou postal. La somme d’argent peut être aussi créditée directement sur le compte courant, si vous avez produit préalablement un relevé d’identité bancaire à la mutuelle. En principe, toutes les mutuelles participent d’une certaine manière à l’obtention de cette prime de naissance. Il est rare de trouver une mutuelle qui ne verse rien au moment de la naissance. Il faut juste bien lire son contrat.

Une question ? Contactez-nous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *