Le Competact et l’Actos : 2 antidiabétiques interdits à la vente

L’Afssaps (Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé) a annoncé jeudi la suspension immédiate des deux antidiabétiques Actos/Competact, responsables d’un risque accru de cancer de la vessie chez les hommes.

Les ventes en pharmacies de ces deux médicaments à base de pioglitazone, la molécule en cause dans cette augmentation de risque de cancer, ont baissé « de l’ordre de 30% depuis la mise en garde de l’Afssaps le 19 avril dernier« , a indiqué le professeur Dominique Maraninchi.

L’Afssaps , dans un communiqué, « recommande aux patients traités actuellement par un médicament contenant de la pioglitazone de ne pas arrêter leur traitement et de consulter leur médecin afin d’adapter leur traitement antidiabétique ».
Elle souligne toutefois que « les médecins ne doivent plus prescrire de médicaments contenant de la pioglitazone.

Nommé en février à la tête de l’Afssaps après l’affaire du Mediator, Le Pr Maraninchi avait assuré en avril dernier qu’il était « prêt à prendre fin mai une décision définitive et étayée » d’arrêt de la distribution des médicaments Actos et Competact pris par 300000 diabétiques« , si une étude en cours confirmait un risque accru de cancer.